Le Honfleur en mer Baltique

Le Honfleur en mer Baltique

En seulement soixante secondes, Le Honfleur a été transformé d'une vaste structure d'acier dans un énorme hangar, à un navire sur l’eau en mer Baltique. FSG, le chantier naval situé au nord de l'Allemagne où il a été construit, est le dernier à disposer d'une cale traditionnelle, sur laquelle la coque du navire glisse en arrière dans la mer. Tous ces lancements sont spectaculaires. Mais compte tenu de la grande taille du Honfleur - ses côtés touchaient presque les murs du hangar construit au-dessus de la cale - sa mise à l'eau allait être particulièrement spectaculaire.

Le Honfleur a connu une croissance rapide dans les quatre mois qui ont suivi la pose de la quille en août dernier. Lorsque les centaines de travailleurs du chantier naval, leurs familles, les écoliers locaux et les médias se sont joints à l'équipe de Brittany Ferries pour sa mise à l'eau le 14 décembre, la longueur totale de 187 mètres était déjà terminée et le haut du navire était à dix mètres au-dessus des foules, bien qu'il n'ait pas encore accueilli ses ponts supérieurs.

Dès la veille de sa mise à l'eau, des dizaines de supports soutenant sa coque ont été installés à coups de masse jusqu'à ce que l'ensemble de ses 10 000 tonnes repose, parfaitement équilibré, sur sa quille d'un mètre de large. Des lasers étaient orientés vers sa coque pour repérer tout mouvement au fur et à mesure, et de vastes grues portique étaient placées au-dessus pour placerdoucement des poids de 10 tonnes exactement aux bons endroits sur son pont pour s'assurer qu'il reste parfaitement équilibré.

Les portes donnants sur la mer à l'extrémité de la cale se sont ensuite ouvertes, permettant aux eaux glacées du fjord de Flensburg d'entrer et de tourner doucement autres des hélices, puis le dernier support a été arraché une demi-heure seulement avant la cérémonie de lancement.

Exited the assembly hall

S'adressant à la foule, Rudiger Fuchs, PDG de FSG, a salué le Honfleur pour sa conception " très innovante à la pointe du progrès " et a déclaré que le lancement a toujours été " le moment le plus important et le plus émouvant de la construction d'un navire ". Jean-Marc Roué, président de Brittany Ferries, a déclaré que le Honfleur était un exemple de coopération entre les " nations voisines" de France, d'Allemagne et du Royaume-Uni, mais que la joie de son lancement était marquée d’un tristesse : que le Royaume-Uni ait choisi de quitter l'Union européenne, une décision qu'il a déclaré que la compagnie respecte.

A midi précisément, après l'exécution des hymnes nationaux, les dernières chaînes maintenant le Honfleur en place ont été relachées. Un engin hydraulique placé à l’avant lui a donné un légercouplui permettant de glisser vers l'arrière en direction de la mer sur un rail en bois graissé. Peu d'objets de 10 000 tonnes peuvent aller aussi vite. Cela reflette un grand progrès . En seulement 60 secondes, son étrave avait parcouru les 200 mètres du haut de la cale jusqu'à la mer il était à

Bring it alongside - tugs assiting

"Le fait qu'il sera le premier navire propulsé au GNLapporte une excitation et une curiosité supplémentaires. Je suis ravi qu’une foule de personnes soit venue voir son lancement, et que tant de médias soient venus ici pour le voir."

Avec ses moteurs à bord mais sans pont pour les retenir, le Honfleur a rapidement été encadré par des remorqueurs et remorqué jusqu'à son point d'amarrage où ses ponts supérieurs seront installés, en deux vastes blocs préfabriqués. D'ici une semaine, il sera structurellement complet. Progrès rapide : mais pas aussi rapide ni aussi impressionnant que les soixante secondes pendant lesquelles il a glissé en mer pour la première fois.

Brittany Ferries' receiving gifts

 

'est>
 

Tenez-vous informés de l’actualité du Honfleur

Inscrivez-vous pour être notifiés des mises à jour tout au long de la construction du navire

Oui ! J'aimerais recevoir des nouvelles sur les services et les offres de Brittany Ferries.

Communication preferences

Veuillez noter que vous pourrez vous désabonner à tout moment de tous les courriers et emails. Nous conserverons votre accord pour une durée maximale de 3 ans. Aucune information fournie ne sera transmise à des tiers; vous ne recevrez donc pas de publicité provenant d'autres sociétés. Pour plus de détails, n’hésitez pas à consulter notre Politique de confidentialité.