93 journées de travail, 129 sections en acier et 10 000 tonnes achèveront la coque du Honfleur

93 journées de travail, 129 sections en acier et 10 000 tonnes achèveront la coque du Honfleur

Le 6 août 2018 a été marqué par l'une des plus importantes étapes de la construction du Honfleur, la pose de la quille, qui consiste à positionner les premiers blocs de la coque, sur la cale d'où il sera lancé en fin d'année.

A cette occasion, la "cérémonie de la pièce" est célébrée. Cette tradition qui remonte à l'époque romaine consistait à déposer des pièces sous la quille, pour porter chance au navire.

A l'occasion de la pose de la quille du Honfleur, Brittany Ferries était représentée par son architecte naval et concepteur du navire ainsi que par Fleur Le Derff, qui occupera la fonction de Lieutenant à bord du Honfleur.

Trois pièces ont été placées par leurs soins dans une boîte en cuivre fixée sur l’un des supports sur lesquels la coque reposera. Les pièces en Euro et en Livre reflètent la ligne transmanche du Honfleur, tandis que Fleur a ajouté un franc congolais, souvenir de sa première affectation comme officier sur un navire avitailleur de plateforme pétrolière flottante au large de l’Afrique occidentale. Un bloc de coque de 200 tonnes a ensuite été grutée sur la boîte.

Un Euro, une Livre sterling et un Franc Congolais font partie intégrante de la quilleUn Euro, une Livre sterling et un Franc Congolais font partie intégrante de la quille

« Je n’ai jamais été aussi étroitement associée à la construction d’un navire, » a déclaré Fleur. Fleur et Brice font partie de l’équipe de Brittany Ferries qui supervise la construction au chantier naval FSG de Flensburg, dans le nord de l’Allemagne.
 
« Pour ceux qui, comme moi, appartiennent à la marine marchande, nos navires ne sont jamais de simples blocs d’acier. Nous y sommes très attachés. Mais mon attachement au Honfleur sera encore plus fort après cette cérémonie.

"C'est évidemment une importante étape de la construction" a rajouté Brice. "Et pour moi, c'est aussi le moment où le Honfleur prend vie. Vous commencez à deviner sa forme. C’est drôle de penser qu’à partir de maintenant, le Honfleur aura en permanence à son bord une présence humaine, avec pour commencer les ouvriers du chantier, viendront ensuite les membres d’équipage et les passagers et ce jusqu’à la fin de vie du navire".

Les premières sections de la coque sont poséesLes premières sections de la coque sont posées

Cette cérémonie revêtait une importance encore plus grande par le passé lorsque les navires étaient construits en partant de la quille, faisant de sa pose le premier acte de la construction d’un bateau. Mais avec les méthodes modernes de construction navale, depuis la cérémonie marquant la découpe de la première tôle du Honfleur le 12 mars, des milliers de tonnes d’acier ont été découpées et soudées en des dizaines de gros blocs qui constitueront la coque. Ils reposent maintenant autour du chantier en attente de leur assemblage. 

Les cérémonies modernes de pose de la quille ont lieu lorsque la première de ces sections est grutée en place sur la cale. Deux sections ont été positionnées le 6 août, formant la salle des machines avant, plusieurs réservoirs et une partie de la salle des machines arrière du Honfleur.

Au cours des 93 prochaines journées de travail, pas moins de 129 sections, certaines pesant plus de 200 tonnes, seront positionnées et soudées ensemble. La coque achevée comprendra six ponts,  sera haute de 20 mètres et pèsera plus de 10 000 tonnes. FSG est le seul chantier naval d’Allemagne comptant une cale traditionnelle et, le 14 décembre, ce géant des mers sera mis à l’eau dans la mer Baltique. 

Mais pas avant que les pièces de monnaie n’aient été enlevées :  elles seront ensuite placées sous le mât radio du navire, perpétuant une autre tradition navale qui consistait à disposer des pièces sous le grand mât pour porter chance, et servir d’acompte pour un nouveau mât en cas de casse par mauvais temps.

Après le lancement, la coque du Honfleur rejoindra le quai d’armement, où sa superstructure tout entière sera grutée à bord en deux mégabloc de 2000 tonnes, avant son armement final et son départ pour des essais en mer.

"Les échéances de toutes les autres étapes sont dépendantes de la pose de la quille", a déclaré Brice. "D’où l’importance encore plus grande, d’un jour comme aujourd’hui. Nous sommes maintenant impatients de poursuivre l’aventure, de voir le Honfleur prendre forme, et de le mettre en service". 

Sections de la coque préfabriquéesSections de la coque préfabriquées

 

Tenez-vous informés de l’actualité du Honfleur

Inscrivez-vous pour être notifiés des mises à jour tout au long de la construction du navire

Oui ! J'aimerais recevoir des nouvelles sur les services et les offres de Brittany Ferries.

Communication preferences

Veuillez noter que vous pourrez vous désabonner à tout moment de tous les courriers et emails. Nous conserverons votre accord pour une durée maximale de 3 ans. Aucune information fournie ne sera transmise à des tiers; vous ne recevrez donc pas de publicité provenant d'autres sociétés. Pour plus de détails, n’hésitez pas à consulter notre Politique de confidentialité.